Les suppressions de postes d’enseignants rapportent peu comparés aux problèmes qu’elles posent, a estimé dans Le Monde daté de mercredi l’ancien ministre de l’Education nationale Luc Ferry

Publié le par Le Collectif

"Le fait est que ça ne rapporte pas grand-chose par rapport aux problèmes que ça pose", a déclaré M. Ferry, qui fut ministre de 2002 à 2004.

"Avec les actuelles suppressions de postes, on économise 500 millions d’euros par an. Cela plombe le ministre, empêche les réformes audacieuses et les économies sont annulées dans la seconde par d’autres décisions, comme la suppression de la pub à la télévision publique ou la TVA pour les restaurateurs, qui font perdre environ huit à dix fois plus que ce qu’on a économisé à l’éducation ! Ça vaut la peine ?", s’est-il interrogé.

 

Publié dans Infos et réactions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article